Amazon Prime va augmenter ses tarifs à partir de septembre jusqu’à 40% « en raison de l’inflation »

La multinationale de commerce électronique Amazon a fait savoir à ses abonnés qu’elle augmenterait ses prix à partir du 15 septembre. Par le biais d’un e-mail, la société informe ses abonnés que le tarif mensuel augmentera de 25 %, pour un coût de 69,90 euros par an. La plateforme a rappelé à ses clients qu’ils peuvent vérifier leur prochaine date de renouvellement, passer à un forfait annuel – qui permet d’économiser plus de neuf euros par an par rapport au paiement mensuel – ou annuler l’abonnement à tout moment en se rendant sur son propre compte.

Amazon justifie la hausse de ses tarifs par la vague d’inflation qui pèse également sur ses comptes, puisqu’elle se traduit par une hausse des coûts d’exploitation. Face à la hausse des prix du carburant, la livraison en un ou deux jours – le principal attrait pour les abonnés Prime – est devenue de plus en plus chère. De plus, les tensions dans les chaînes d’approvisionnement consécutives à la forte reprise de l’activité après l’arrêt provoqué par la pandémie ont affecté le service de livraison de l’entreprise. « Les raisons de ce changement sont dues à l’augmentation générale et matérielle des niveaux de dépenses due à l’augmentation de l’inflation qui affecte les coûts spécifiques du service Prime en Espagne et sont dues à des circonstances externes qui ne dépendent pas d’Amazon », dit-il. .la société dans un communiqué.

Il s’agit de la deuxième montée d’Amazon Prime en France depuis qu’il a commencé à offrir ce service dans le pays, qui en plus d’une livraison rapide et gratuite, comprend un service de musique (Amazon Music), l’accès à des séries et des films (Amazon Prime Video), des livres (Prime Reading) et un abonnement gratuit à la plateforme Twitch, entre autres. La firme n’avait pas changé ses tarifs depuis quatre ans, puisqu’elle avait procédé à la première augmentation du service Prime en France en 2018, lorsqu’il était passé de coûter 19 euros par an à 36 euros.

Amazon Prime va augmenter ses tarifs à partir de septembre jusqu'à 40% "en raison de l'inflation"

Hausse des prix aussi en Europe

Outre la France, cette hausse touchera d’autres pays européens, comme l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et le Royaume-Uni. Le service en Italie et en Espagne sera le moins cher par rapport à leurs voisins du Vieux Continent. En Allemagne, l’abonnement annuel passera de 69 à 89,90 euros ; au Royaume-Uni, de 79 à 95 livres (environ 112 euros).

En raison du coût de la vie, de plus en plus de personnes envisagent de suspendre leurs abonnements aux services de streaming. Selon les données de Kantar, plus d’un million d’abonnements à des services musicaux ont été annulés au cours du dernier trimestre au Royaume-Uni, un tiers des consommateurs interrogés indiquant le désir d’économiser de l’argent comme principale raison.

L’entreprise prétend offrir à ses clients les meilleurs services de shopping et de divertissement, un engagement qu’elle entend améliorer chaque année. «Nous continuons d’élargir la sélection de produits disponibles avec une expédition Prime rapide et illimitée, nous avons étendu l’expédition ultra-rapide de produits frais de supermarché et nous avons ajouté davantage de divertissements numériques de haute qualité, notamment des séries, des films, de la musique, des jeux et livres », informe Amazon.

Laisser un commentaire

Rating

Captcha anti-spam 36 − = 28