Jean Castex et le déconfinement

Le point sur la situation sanitaire par Jean Castex

Comme on l’attendait tous, à la suite de l’allocution tenue par le Président de la République il y a deux jours, Jean Castex a apporté de nouveaux éléments au sein d’une conférence de presse ce matin. Voici donc d’après le journal Le Figaro toutes les informations qui concernent le déconfinement et la suite des évènements pour les fêtes de fin d’année et pour le début de l’année 2021.

Des aides pour les jeunes

On commence tout de suite avec des aides financières qui seront débloquées, afin de venir en aide aux jeunes. Pour les étudiants qui ne peuvent pas trouver un petit boulot, afin de subvenir à leurs besoins, une aide de 500 euros sera mise en place. Mais ce n’est pas tout, puisque pour les jeunes qui sont sortis du cursus scolaire et qui souhaitent se projeter dans la vie active, la mission locale recevra également un soutien du gouvernement.

De plus, une aide de 500 euros pourra également être versée aux jeunes en situation de précarité « sociales et personnelles ». Cela avait été promis et pour le coup le gouvernement a tenu parole, lorsque l’on sait que les jeunes sont les premières victimes de la crise sanitaire. Pour revenir à la situation étudiante, le gouvernement estime d’ailleurs que les aides prévues coûteront en tout 50 millions d’euros, pour une redistribution optimale.

Enfin, le gouvernement va aussi venir en aide à l’organisme du CROUS pour venir en aide à plus de 45.000 jeunes, afin d’aider aux questions qui concernent le logement et les achats alimentaires. Cela s’apparente étroitement au fameux plan de soutien nommé « 1 jeune, 1 solution » qui est en place depuis cet été et qui a déjà permis de venir en aide à des centaines de jeunes et qui est prévu pour un total de 200.000 profils.

Des aides pour les travailleurs en situation de précarité

Toujours afin de venir en aide à ceux qui en ont besoin, l’État confirme une aide financière de 900 euros pendant 4 mois. Cela va concerner les travailleurs qui ont de faibles revenus comme les saisonniers, les intérimaires, ou les employés de restaurants. L’aide concernera donc le mois de novembre, décembre, janvier et février, ce qui est très bien accueilli. On estime que 400.000 travailleurs sont concernés par la situation précaire qu’engendre la crise sanitaire actuelle.

Et pour les entreprises fermées ? Là aussi il s’agit d’un point important puisque les établissements et les entreprises qui ne peuvent réouvrir avant le 20 janvier 2021 prochain, se verront exonérés de toutes les charges qui les concernent (paiement de loyers, assurances…). C’est effectivement la seule façon d’éviter que les plus petits commerces, mettent définitivement la clé sous la porte. Une compensation financière est ainsi prévue à hauteur de 20% en rapport avec le chiffre d’affaires réalisé l’année dernière à la même période.

Concernant les stations de ski

Une nouveauté est survenue et elle rassure tous les professionnels du secteur, puisque les stations pourront réouvrir à partir du mois de décembre. En revanche, les remontées mécaniques seront fermées, afin d’éviter les agroupements de personnes et cette règle sera mise en place un peu partout en Europe, afin que la clientèle étrangère puisse égalèrent venir en montagne. C’est donc un grand soulagement pour les stations qui pensaient devoir ouvrir à partir de janvier 2021.

Toujours concernant les fêtes de fin d’année, bien que le couvre-feu reste de rigueur, il sera levé et c’est confirmé pour les dates qui concernent le 24 décembre et le 31 décembre 2020. Bien que le gouvernement souhaite offrir aux Français des fêtes dans un semblant de normalité, il est important d’éviter les réunions trop grandes. Le gouvernement conseille de se voir en famille, mais en privilégiant le fait de rester à la maison, afin de se préserver au maximum.

Concernant les mobilités

Autre point important que Jean Castex a souligné et qui concerne les mobilités à l’étranger. Ils seront de nouveau possibles et ce, dès le 15 décembre 2020 et entre les régions également. Toutefois, chaque usager devra bien s’informer des mesures à prendre en compte pour voyager à l’étranger (test PCR…). Pour les territoires d’Outre-Mer par exemple, un test PCR de moins de 72 heures sera imposé. En revanche, pas de restrictions particulières pour les mobilités au sein de la France Métropolitaine.

La date du 15 décembre 2020 est très importante puisque les lieux culturels (salles de cinéma, théâtres et salles de spectacle) pourront ouvrir de nouveau. C’est la même chose concernant les lieux de culte, mais il est confirmé que le nombre maximal fidèles devra se limiter au nombre de 30. Évidemment la réouverture sera possible, à condition que la situation sanitaire soit favorable, mais en principe cela pourra se faire.

Voilà pour les principaux sujets, en sachant que pour plus d’infos, le lien suivant pourra vous guider vers l’article paru dans le journal Le Figaro.

Partager !

Laisser un commentaire

Rating

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer