L’Europe achète en masse des tests antigéniques

Plus de 100 millions d’euros pour des tests antigéniques

Afin de permettre un meilleur dépistage et des résultats beaucoup plus rapides, sachez que l’Europe a passé une commande, pour plus de 100 millions d’euros en tests antigéniques. En effet, avec une reprise très active du coronavirus partout dans le monde, l’Union Européenne préfère anticiper, afin de permettre une redistribution au sein des différents États membres. Sans plus tarder voici un accès à la lecture, d’après les sources du quotidien 20 Minutes.

C’est quoi un test antigénique ?

Par définition, un test antigénique est un dispositif qui permet de faire un prélèvement. Sur le même principe que le test PCR, on le pratique via un écouvillon que l’on introduit dans le nez (test nasopharyngé) et ensuite on procède à l’analyse. À la différence du test PCR, le résultat est beaucoup plus rapide, puisqu’en moins de 30 minutes on peut poser un diagnostic précis. Dans le cas où le test antigénique est positif, on procède à un test PCR qui va confirmer le diagnostic initial.

Pourquoi ce test est plus rapide ?

Contrairement aux autres tests virologiques, le test antigénique va simplement repérer les protéines du virus, donc en partant de ce principe, le résultat s’obtient beaucoup plus rapidement. C’est principalement pour cette raison que l’Union Européenne souhaite que ce dispositif soit accessible à tous les États membres, afin de détecter le virus plus rapidement et sur un grand nombre d’individus. En tout cas c’est ce qu’a annoncé la Présidente de l’Union Européenne (Ursula Von Der Leyen).

Le but est de s’adapter avec les moyens que l’on a (en sachant que le vaccin n’est toujours pas disponible), donc ce type de test permet de « contrôler » la progression du virus, en fonction du pays et en fonction des zones géographiques. Mieux connaître la progression du coronavirus, c’est aussi avoir plus de chances d’opter pour des mesures de prévention et de sécurité, pour limiter et enrayer le covid-19. Mais la question que l’on peut se poser est la suivante ; est-ce que ce test est performant ?

Pour répondre clairement, le test antigénique est moins performant que le test PCR, simplement car il est moins poussé et ne nécessite pas vraiment d’analyse au sein d’un laboratoire. Pour autant ces dispositifs sont efficaces et afin d’apporter toutes les précisions par un test complémentaire de type PCR. Outre cette information, la Présidente de l’Union Européenne a évoqué un autre sujet, celui du partage des informations entre les États membres, pour un meilleur contrôle sanitaire.

En effet, cette information est reprise par Charles Michel (Président du Conseil européen) souhaiterait « coordonner » les résultats entre les états via une plateforme en lien avec l’ECDC (Centre Européen de Prevention et de Contrôle des Maladies). Pourquoi ? Mieux connaître les lieux (services médicaux) où les personnes contaminées recevront une prise en charge optimale, transfert de patients « au-delà des frontières », en cas d’extrême nécessité. Effectivement le projet permet de renforcer une cohésion sanitaire entre États membres.

Pour le moment rien n’est décidé, mais l’information du jour repose sur l’achat massif de tests antigéniques, disponibles d’ici peu. En attendant, si vous le souhaites il est possible de retrouver cette information via l’article paru ce matin via le quotidien nommé le 20 Minutes, depuis ce lien. N’hésitez pas à interagir en commentaire et une fois que nous en saurons davantage concernant l’accès aux tests antigéniques, nous ne manquerons pas de vous en faire part.

Partager !

Laisser un commentaire

Rating

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer