Vous avez une question ?
Avez-vous besoin d'informations ?
0890 31 31 31
Service 2,99€ /
appel + prix appel
Service de renseignement téléphonique
Appeler

Concernant la situation sanitaire en France

La situation sanitaire en France ne semble pas s’améliorer pour le moment

Depuis que le dernier confinement a été mis en place en France, on sait que 16 départements sont actuellement en situation de confinement (d’après CNews). Sauf que depuis cette décision gouvernementale, les derniers chiffres démontrent que 30 autres départements se trouvent également dans une situation sanitaire délicate où les services de réanimation restent malheureusement très saturés. De nouvelles opérations chirurgicales sont de nouveau, déprogrammées et on craint que la situation globale ne s’améliore pas. Quelles sont les secteurs les plus touchés ? Comment appréhender la situation actuelle ? Sur quoi se basent les chiffres transmis aux informations ? Toutes les réponses à ces questions, reflétant la situation sanitaire en France, à lire un peu plus bas via les sources relevées au sein du média CNews.

Comment interpréter les chiffres sanitaires officiels ?

Tout d’abord, il semble primordial de rappeler les critères de ces données chiffrées, avant de les interpréter. Le gouvernement se base sur deux principaux facteurs qui sont ; le taux d’incidence et ce que l’on appelle le taux d’occupation des services de réanimation notamment. Le premier critère reflète simplement le nombre total (en France) de nouveaux cas avérés de covid-19 en une semaine, pour 100.000 habitants. Le second critère quant à lui, se base sur les patients présents dans un service de réanimation et ce, au sein de chaque département. Sauf que depuis les derniers chiffres datant du 23 mars 2021, on se rend compte que le taux d’incidence est supérieur à 250 et que la fréquentation des services de ranimation dépasserait les 100% (plus de 150% pour certains départements).

Contexte sanitaire depuis le dernier confinement

À l’heure de l’interprétation de ces données officielles (divulguées dans ce cas par CNews), on se rend bien vite compte que la situation nous glisse littéralement entre les doigts et qu’elle semble très similaire au deuxième confinement, lors des fêtes de fin d’année notamment. Qu’est-ce qui explique cette situation ? Les conséquences d’actes incivils ? Un virus qui est encore plus agressif ? Quelle stratégie adopter ? Il reste très compliqué à l’heure actuelle, de savoir pourquoi le virus reste toujours aussi présent. Toutefois il est important de rappeler que les mobilités peuvent permettre aux virus de circuler toujours plus. Mais est-ce similaire lorsque la majeure partie du territoire est sous confinement ? Oui et non, tout en sachant que les citoyens continuent de se rendre sur leur lieu de travail ou au sein des établissements scolaires.

La situation sanitaire au sein des départements les plus touchés

Sans pouvoir tout expliquer dont le phénomène sanitaire que nous traversons mais causé par plusieurs facteurs, dont le simple fait que la menace soit invisible et virale, on considère que 46 départements sont actuellement très touchés par la covid-19. Parmi eux, les 16 départements confinés et 30 autres qui révèlent une situation sanitaire tout aussi compliquée. Prenons quelques exemples, afin de mieux vous informer. Les départements de l’Eure, de l’Eure-et-Loir, de l’Orne (région Normandie), le Loir-et-Cher ou encore l’Indre-et-Loire, tirent la sonnette d’alarme. On constate que les hôpitaux sont débordés et que le virus contamine de plus en plus (manque de personnel soignant, opérations déprogrammées…).

Mais les départements les plus touchés et ce, depuis le début de la pandémie restent ceux de la région Grand-Est. En effet, ceux de la Meuse, de la Moselle, des Ardennes, de la Meurthe-et-Moselle, des Vosges ou encore l’Aube sont également en zone rouge (les hôpitaux s’adaptent comme ils peuvent, mais les services de réanimation restent toujours complets). Concernant les départements de la Bourgogne-Franche-Comté la situation est tout aussi préoccupante bien que les données chiffrées soient un peu plus « faibles » que ceux de la région Grand-Est. Le département du Doubs et pour le moment, le département le plus surveillé de la région, en comparaison avec la Nièvre le Jura ou l’Yonne. Et dans le Sud de la France qu’en est-il ?

C’est plus ou moins la même situation et le virus n’épargne pas non plus les départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes, les départements de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur ou encore ceux de la région Occitanie. On constate donc que le virus circule et surtout progresse dangereusement dans tout le pays. C’est la raison pour laquelle, le gouvernement venant de prendre des mesures, devrait les renforcer d’ici peu, afin d’inverser la tendance. Va-t-on vers un confinement encore plus sévère ? Va-t-on devoir revenir au système du télétravail ou des classes en ligne, afin d’essayer de désengorger les services de réanimation des hôpitaux de France ? La campagne de vaccination va-t-elle être renforcée, afin de combler le retard pris depuis janvier 2021 ?

Nous ne manquerons pas de vous renseigner sur le sujet dès que nous aurons plus d’informations. En attendant, que la situation sanitaire en France soit plus clémente, restez chez vous et sachez aussi que vous pouvez retrouver l’article de CNews directement depuis ce lien. Comme toujours, vous allez pouvoir aussi réagir en commentaire et surtout restez vigilant.

Laisser un commentaire

Rating

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer